Loading
Carottes, Panch Phoran

Carottes Rôties au 5 Epices Indien (Panch Phoran)

Dans la série bon, simple et original, j’ai mis au point cette recette de carottes rôties au panch phoran, le 5 épices indien. Elle s’appuie sur la technique que l’on trouve beaucoup dans le sud de la France ou en Italie :  faire confire des légumes au four avec de l’huile d’olive. Je lui ai apporté des saveurs nouvelles en utilisant un mélange d’épices typiquement indien. Le panch phoran est un mélange à part égale de graines de cumin, de fenouil, de fenugrec, de moutarde noire et de nigelle. J’aime le fondant de la carotte avec les croquant des différentes graines, qui révèlent à chaque bouchée leurs parfums…

Ingrédients pour 4 personnes

8 carottes

1 cs de panch phoran

1 cs d’huile d’olive

Sel, Poivre

Carottes, Panch Phoran

Pelez et lavez les carottes. Coupez-les à votre goût.

Dans une petite poêle, chauffez l’huile. Jetez-y le panch phoran, mélangez et couvrez : attendez que les graines de moutarde « éclatent ».

Mélangez les carottes et l’huile au panch phoran dans un plat allant au four. Mettez le plat au four à 180° et faites cuire entre 20 et 45 minutes selon que vous ayez détaillé les carottes en fines tranches ou en gros cubes.

Si l’on est pressé, on peut ajouter les carottes dans la poêle avec 5 cl d’eau et cuire à couvert pendant une dizaine de minutes. Cependant, je préfère la saveur des carottes confites au four !

9 comments

  1. alors, comme je m’y attendais, les enfants n’ont pas aimé. Quant à moi, j’ai bien aimé, mais aujourd’hui, je ne suis pas très en forme et un peu nauséeuse, je ne les ai donc pas appréciées à leur juste valeur…je les apprécierai mieux demain 😉

    1. J’ai remarqué que les enfants n’aiment pas en général les épices en graines, dont ils trouvent le goût trop fort. Par contre, avec quelques pincées d’épices en poudre, je trouve qu’on peut même les convertir aux légumes…

  2. Après avoir fait plusieurs fois ce plat délicieux (en changeant chaque fois de petites choses), j’ai eu l’idée de prendre comme base non pas des carottes mais du potiron coupé très fin et d’y ajouter, en plus de mon « panch phoran » modifié, une étoile de badiane et une cuillerée à café de sirop d’érable . Somptueux ! Merci, continue à nous régaler.

Répondre à Thierry Cancel Reply