Loading

Agneau Confit à l’Indienne (avec vidéo)

Pour changer du traditionnel gigot, je vous propose un agneau confit à l’indienne. C’est une recette divine, incroyablement parfumée, avec une viande délicieusement fondante qui rallie même les détracteurs de l’agneau !

La première fois que j’en ai mangé, c’était il y a quelques années au restaurant Kandahar de l’Oberoi à Mumbai. J’espère que ce restaurant, qui était l’un de mes favoris, renaîtra un jour et survivra aux attentats ! J’avais trouvé que c’était l’une des meilleures viandes que je n’ai jamais mangées et bien évidemment, j’ai essayé de le réinventer dans ma cuisine. En utilisant une technique de cuisson type « agneau de 7 heures » et en reconstituant le mélange d’épices, je suis arrivée à ce résultat, en tout point semblable à ce que j’ai goûté !

Merci à Isabelle Rozenbaum, qui me prête la photo ci-dessous, qu’elle a faite en Inde lorsque nous avons travaillé ensemble sur le livre « Inde Intime et Gourmande » à paraître bientôt chez Minerva.

Agneau Confit

Ingrédients pour 6 personnes :

1 épaule d’agneau d’environ 1,2 kg
2 cuillerées à soupe de ghee (ou d’huile de tournesol)
1 oignon
1 gousse d’ail
1 morceau de gingembre de 4 cm
2 tomates
2 cuillerées à café de garam masala
2 cuillerées à café de coriandre en poudre
Sel

Pelez et coupez l’oignon en gros dés. Lavez et coupez la tomate en gros dés aussi. Pelez, levez et coupez le gingembre en très fins bâtonnets. Pelez la gousse d’ail, coupez-la en deux.
Préchauffez le four à thermostat 3 (90°).
Dans une cocotte en fonte, faites chauffer le ghee à feu vif. Faites-y revenir l’épaule d’agneau salée de tous les côtés pendant 5 minutes. Réservez l’épaule d’agneau sur une assiette. Dans la même cocotte, faites revenir les oignons pendant 2 minutes, ajoutez le gingembre, l’ail, la tomate et toutes les épices. Poursuivez la cuisson pendant 5 minutes. Ajoutez l’agneau.
Couvrez et faites cuire au four thermostat 3 pendant 3 heures 30.

Retrouvez la recette en vidéo extraite de mon émission « Ma Cuisine Indienne » sur Cuisine TV : http://www.cuisine.tv/cid18522/agneau-confit-a-l-indienne.html

Initialement publié le 3 avril 2009 sur « Tu me Fileras la Recette »

29 comments

  1. Je l’ai fait hier soir….Un vrai delice!
    Je suis tres fan de l’agneau confit de cette maniere: c’est frais, simple et tres bien dose. Thank you!
    Demain j’essaye les nan…
    baci

    sophia

  2. Bonjour,
    Merci pour cette recette qui a l’air délicieuse. J’envisage de la réaliser pour les fiancailles de ma soeur (donc vous imaginez un peu la pression!)en novembre.
    La famille du fiancé est plutot « classique ». Que me conseillez-vous comme accompagnement du plat et comme entrée pour rester dans l’esprit du plat?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Marie

    1. Marie,

      Je suis flattée de ce choix ! Dites-moi, combien serez-vous ? Serez-vous assis ou plutôt buffet ? Voulez-vous faire un repas totalement indien ou voulez-vous construire un repas français autour de ce plat d’agneau ? Dites-moi et je ne manquerai pas de vous envoyer des idées de menu ?

      Amicalement.

      Beena

  3. Bonjour!
    Nous serons un peu plus de 15. Nous serons assis. Je pensai plutôt à un repas francais avec une petite touche indienne. Il y aura de la tarte au citron en dessert car ma mère adore ça avec surement d’autres petits desserts.
    Merci d’avance! Je suis ravie de suivre vos conseils!

    1. Marie,

      Cet agneau peut effectivement s’intégrer dans un menu plus français sans problème.
      Voici mes idées pour votre déjeuner.
      Je ferais un grand apéro qui tiendrai lieu d’entrée avec, par exemple, du foie gras (http://tumefileraslarecette.com/2008/07/11/foie-gras-au-sel/, http://tumefileraslarecette.com/2008/06/14/terrine-de-foie-gras-poele/….), des verrines (http://tumefileraslarecette.com/2008/09/12/avocat-crabe-en-verrrine/), des petites soupes froides comme par exemple courgettes, lait de coco, curry…
      En général, pour un repas de fête, je fais un plat de féculents et deux légumes mais bien sûr, ce n’est pas une obligation. En accompagnement, je verrais bien : une très bonne purée, un gratin dauphinois (un peu aillé, voir la recette http://tumefileraslarecette.com/2008/03/09/le-gratin-dauphinois/), du riz à la cardamome, des frites « light » de patates douces, des aubergines rôties, des tomates confites ou des carottes confites selon la saison. Toutes ces recettes sont très simples à réaliser et peuvent être lancées en parallèle de l’agneau. Notamment, l’idée des légumes confits est très pratique car on peut les mettre en bas du four avec l’agneau. On prend soit des carottes soit des tomates, on les prépare et les coupe en bâtonnets ou en quartiers, huile d’olive, fleur de sel, poivre et herbes de Provence puis au four doux pendant 1 heure pour les carottes, un peu plus pour les tomates, jusqu’à obtenir une texture fondante. Pour les aubergines rôties ou les frites « light » de patates douces, le procédé est le même mais on cuit à four plus chaud (th 4/5).
      Pour le dessert, pourquoi pas des salades de fruits exotiques en plus de la tarte : par exemple, mangue + cardamome ou ananas + coriandre.
      Dites-moi si vous trouvez votre bonheur parmi toutes ces idées. Si vous avez besoin de recettes plus précises, n’hésitez pas !
      Amicalement.
      Beena

  4. Merci beaucoup Beena pour tous ces précieux conseils! Je vais en parler à ma famille mais cela me semble parfait et équilibré. J’espère réussir le tout et réaliser un très bon déjeuner digne de l’évènement! Je vous raconterai.
    Je suis déçue de ne pas avoir pu être là pour la dédicace de votre livre que j’achèterai surement rapidement car j’aime beaucoup l’Inde (j’y ai habité un an).
    Merci encore!
    Amicalement.
    Marie

    1. J’espère que votre déjeuner sera une totale réussite ! Nous avons d’autres dédicaces de prévues notamment le 19 novembre chez Fraich’Attitude.

  5. Hello Beena,

    Je suis en train de voyager sur ton blog !!! Merci 🙂
    A lire tes recettes, je me dis que décidément, les saveurs, les odeurs, les couleurs indiennes me manquent…
    Je n’ai jamais eu le plaisir d’aller au Kerala mais espère bien pouvoir combler cette lacune asap.

    Bonne continuation, je vais de ce pas aller farfouiller sur Amazon pour trouver ton livre.

    Catherine

    1. Merci beaucoup ! Promis, je ne suis pas payée par l’Office du Tourisme du Kerala mais effectivement, c’est une région extraordinaire et il faut y aller….

      1. bonsoir,
        aie aie aie ca a l’air delicieux….. je pense faire votre recette pour le bapteme de ma fille mais nous serons 25!
        le gigot accompagné d’une purée a l’huile d’olive et de carottes confites??
        je vais tester… mais pensez vous que c’est possible de commencer la cuisson la veille, imaginant que la matinée du bapteme va etre tres chargée!
        merci pour tous vos conseils … en effet, un petit retour en inde le temps d’un repas me fais deja réver!

        1. Il est tout à fait possible de faire ce gigot accompagné de légumes accommodés à la française. Pour la cuisson, on peut réchauffer le jour j. Sinon, à mon avis, c’est mieux de cuire au 3/4 puis de finaliser la cuisson le jour J : il faut juste faire attention à avoir toujours un peu de liquide au fond de la cocotte pour garantir le fondant de la viande. On peut rajouter au besoin un peu de bouillon.

          Bon baptême !

  6. Bonjour Beena!!!! J’ai préparé ta recette pour un dîner indien, et nous aussi, on s’est vraiment régalés!!! Je suis une fan de la cuisine indienne, et j’ai fait quelques unes de tes recettes, aucune ne m’a jamais déçue, bien au contraire!!!D’ailleurs, j’en ai déjà posté certaines sur mon blog, et d’autres à venir, je suis en plein dedans!!!! Merci mille fois pour ces trésors!!! A bientôt!!!

  7. Bonjour Beena,

    Teste et approuve ce week-end ! C’est la toute premiere fois que je cuisinait l’épaule d’agneau entière car les grandes pièces de viande me faisaient toujours un peu  » peur  » à cuisiner mais là, quel régal et mes appréhensions sont parties avec cette recette … qu’est ce que c’était bon, frais, parfumé à souhait et comme toujours, les ingrédients parfaitement dosé ! Un pur bonheur à chaque bouchée sincèrement.

    Merci de tout coeur !

    Celine

  8. Bonjour Beena,

    Merci pour cette recette qui a l’air délicieuse.
    J’ai une question, est-ce qu’il est absolument nécessaire pour la réussite de cette recette de cuire l’agneau dans une cocotte en fonte avec couvercle ?
    En effet, je n’en dispose pas et ai fait tous les magasins sans succès. (Je vis sur une île 😉

    J’aurais souhaité faire cette recette pour noël.
    Merci d’avance pour votre réponse !

    1. Je réponds toujours aux questions : je suis désolée d’avoir loupé la vôtre ! On peut bricoler en préparant l’agneau et la garniture dans une grande poêle et ensuite mettre le tout dans un plat allant au four que l’on couvrira hermétiquement d’aluminium.

  9. la cuisson à 90°C me parait être à une température un peu basse. Le gigot de 7 heures se cuit plutôt autour de 120°C.
    Qu’en pensez vous ?
    Merci

  10. excellente recette ! J’ai ajouté un peu de fond blanc à mi-cuisson. A la fin, j’ai utilisé ce liquide (contenant tomates et oignons) pour cuire du riz… l’ensemble était super…
    merci

  11. Bonjour Beena,

    J’ai choisi cette recette merveilleuse, tout simplement pour vous souhaiter la bienvenue dans nos ateliers culinaires « Il y a du vent dans ma cuisine » elle sera initiée au cours d’un prochain atelier de mon association. Ces ateliers réunissent environ 30 personnes, et nous utilisons beaucoup les Poudres d’épices d’Olivier Roellinger, la saison dernière une épaule d’agneau confite aux épices « Grande Caravane » a remporté tous les suffrages, découvrons maintenant sa version indienne, j’avais eu le grand bonheur de faire votre connaissance à « étonnants voyageurs » nos ateliers culinaires affichent complets, je suis entièrement bénévole, mon objectif, prendre par la main des personnes non initiées pour leur faire découvrir le monde des épices, ma démarche rencontrer, échanger, partager, depuis le lancement nous avons réalisés 60 plats, aujourd’hui nous disposons, d’une cusine neuve et pro, c’est pour moi un honneur de vous accueillir.

    Au plaisir.

    Jean-Pierre.

Leave a Reply