Contact  |  RSS  |  Facebook  |  English

Mieux respirer c’est mieux vivre – Épisode 1 – Pourquoi mieux respirer

Nous respirons, par définition, depuis notre naissance. Cette action est tellement essentielle qu’elle est devenue réflexe : on respire sans y penser. C’est bien là le drame, car il suffit de respirer en conscience pour augmenter le volume d’air que nous ingurgitons et mieux en profiter. Il s’agit d’aller chercher à chaque respiration une bonne brassée d’oxygène. L’oxygène est le facteur nourricier sans aucun doute le plus important : nous ne survivons pas plus de quelques minutes sans oxygène. Puis, à chaque expiration, nous nous débarrassons d’un volume égal de dioxyde de carbone.

Une respiration réflexe vous permet d’aspirer environ un demi-litre d’air ; une respiration profonde permet d’aspirer un volume cinq fois supérieur (deux litres et demi en moyenne pour une personne adulte) et de rejeter en conséquence cinq fois plus de dioxyde de carbone (source : Pranayama écrit en Inde en 1930 par Swami Kuvalayananda). Une respiration médiocre ravitaille insuffisamment le sang en oxygène. L’organisme, on le comprend aisément, a bien du mal à s’épanouir en se faisant du… mauvais sang !

Mieux respirer, c'est mieux vivre

Dans Votre corps vous parle, Henry Tietze ajoute : « Ceux qui retiennent leur respiration pendant l’acte sexuel se privent d’une vie sexuelle épanouie. »

L’idée Beendhi : en cas de stress excessif, sortez si possible respirer pendant quelques minutes, l’air extérieur vous dopera.

Lire le conseil suivant.

Retrouver la liste des épisodes de la série Mieux respirer c’est mieux vivre.

Et pour contacter le thérapeute ayurvédique Éric Bhat : eric.bhat@free.fr