Contact  |  RSS  |  Facebook  |  English

Portrait Indien by Beendhi : Alexandre Jacques, passionné de photographie

 Alexandre Jacques, photographe. Depuis près de 20 ans, je parcours l’Asie à la première occasion, à la recherche de rencontres, d’émotions et de saveurs. La cuisine, les gens et la photographie sont au cœur de mes voyages.

L’Inde, où je suis allé 8 fois, occupe une place particulière. Elle m’a séduit, me passionne et m’intéresse, dans toute sa complexité que je n’en finis pas de découvrir. Une vie n’y suffira pas et c’est très bien comme ça.

 

  • Si vous étiez une ville indienne ?Portrait_Alexandre_Dumas

Je serais Bénarès (avec son nom ancien), sacrée, grouillante, éternelle, baignée par le Ganges aux reflets d’or, envoutante.

 

  • Si vous étiez un monument indien ?

La Fontaine Flora à Mumbay pour laquelle j’ai un attachement, presque de la tendresse, que je n’explique pas.

 

  • Si vous étiez une divinité hindoue ?

Ganesh, le dieu, entre autres, des écrivains et de la connaissance. Et qui soulève tous les obstacles…

 

  • Si vous étiez un livre indien (ou autour de l’Inde) ?

L’Equilibre du Monde de Rohinton Mystry. Ce livre tragique, qui mêle à merveille histoire et destins individuels. C’est sans doute un des plus beau livre que j’aie jamais lu.

 

  • Si vous étiez un plat ou une boisson indien(ne) ?

Un dal fumant, avec quelques cuillères de riz chaud. Ce plat symbolise pour moi la joie d’être en Inde, le réconfort, l’équilibre. En France, quand je le fais, il me rappelle tant de moments passés en Inde et tant de lieux.

 

  • Si vous étiez une épice indienne ?

Le curcuma, pour sa couleur chaude et son goût subtil.

 

  • Si vous étiez un parfum indien ?

Un effluve de jasmin, flottant au détour d’une ruelle du vieux Delhi ou de Bénarès.

 

  • Si vous étiez un instrument de musique ?

Le sitar, accompagnée de la mélopée ondoyante d’une chanteuse.

 

  • Si vous étiez une chanson ou un poème ?

Une chanson indienne entêtante, « Jiya Jale » (du film Dil Se) que j’écoute en boucle très souvent depuis que je l’ai écoutée avec des mis à Bangalore.

Ma chanson française entre toutes, « Il y a » de Vanessa Paradis.

 

  • Si vous étiez une devise/un proverbe ?

Le mieux est l’ennemi du bien. Une devise apprise de ma grand-mère et que je m’emploie à suivre.

 

  • Si vous étiez un personnage célèbre ?

C’est la question la plus difficile pour moi, je peux donner une typologie. Une femme d’exception et d’action, pas nécessairement dans la politique, une femme courageuse et engagée.

 

  • Si vous étiez un animal ?

Un chat. Je vis avec un ou plusieurs chats depuis que je suis né.

 

  • Si vous étiez une plante/fleur ?

Une jacinthe bleue, ma couleur préférée, au parfum puissant.

 

  • Si vous étiez une saison ?

Le printemps, qui m’évoque la lumière.

 

  • Votre prochaine envie indienne ?

Probablement le nord-est de l’Inde, vers l’Himalya, l’Assam que je ne connais pas encore.

 

  • Au final, pour vous, l’Inde c’est quoi ?

La fascination que l’Inde suscite en moi depuis mon premier voyage il y a presque 10 ans, réside dans la coexistence du pire et du meilleur, en même temps, partout ; on rencontre en Inde  à chaque instant, tout et son contraire et réciproquement… Je ne sais pas mieux l’expliquer.