Contact  |  RSS  |  Facebook  |  English

Clin d’oeil Bollywood : l’expérience du Raj Mandir !

Chers lecteurs et lectrices de Beendhi,

Je reviens d’un long voyage, et j’aimerais vous en faire partager quelques bribes…

Comme vous le savez certainement, si vous allez en Inde, on vous parlera du fameux Taj Mahal et du palais des vents, des saris chatoyants et de la foule bourdonnante. Oui, sans aucun doute, il faut voir tout cela et des millions d’autres choses. Mais je crois que l’expérience de l’Inde n’est jamais tout à fait complète si l’on ne passe pas par l’une de ses salles de cinéma. Bien sûr, ce n’est que mon avis, mais si l’idée ne vous avait jusqu’ici attirée, je me permet d’insister car on en sort rarement déçu.

En tant que passionnée de cinéma, je me devais donc au moins une fois dans ma vie de tenter l’expérience d’un film indien à sa source, en Inde. Et quelle aventure !

J’ai pour cela eu la chance de visiter le célèbre Raj Mandir. Ce cinéma de Jaipur est connu pour son allure atypique, à l’intérieur comme à l’extérieur, qui lui donne l’aspect d’un énorme gâteau à la crème. Il n’y passe qu’un film à la fois, et je dois dire que je suis bien tombée.

Cinéma Raj Mandir_Jaïpur

Cinéma Raj Mandir_Jaïpur

 

Ainsi, samedi 27 juillet, me voilà tout sourire, mon ticket à la main: aujourd’hui ce sera « Bhaag Milkha Bhaag ».

Billet Claire Chaigneau_RajMandir

La salle est pleine. On discute, on se lève et s’assoit, on mange, on dort, on téléphone. Le cinéma indien est vivant, je sens ses pulsations autour de moi.

Je pourrais certes vous parler du film, d’autant plus que « Bhaag Milkha Bhaag » est une vraie merveille, que je vous conseille de courir voir. Mais mon propos est ici orienté vers l’expérience-même de la salle de cinéma indienne. Disons qu’y visionner un bon film est un bonus. Et quant à l’absence de sous-titrages, elle n’empêche en rien de comprendre l’intrigue, car il suffit au spectateur étranger de se laisser porter par les réactions d’un public pleurant et riant à l’unisson.

Bhaag-Milkha-Bhaag-2013

Quelques jours après le Raj Mandir, je me suis à nouveau rendue dans un cinéma, à Agra cette-fois. Une salle plus simple, modeste même, et un film moins bon*, mais toujours la même évidence autour de moi: les indiens sont amoureux de leur cinéma. Et à les voir s’émerveiller, on tombe vite amoureux nous aussi.

* «Ramaiya Vastavaiya », qui n’en est pas moins une comédie bien sympathique!

Ramaiya-Vastavaiya-2013

 

Voici mon expérience, mais je serais également ravie d’entendre la vôtre ! Êtes-vous déjà allé au Raj Mandir, ou dans une autre salle de cinéma en Inde ? Si oui, quel souvenir en gardez-vous ?

Et n’hésitez pas à vous manifester si vous souhaitez en savoir plus sur « Bhaag Milkha Bhaag », je serais heureuse d’en faire mon prochain article !

 

Découvrez le portrait de Claire Chaigneau, notre chroniqueuse passionnée de Bollywood en cliquant ici.