Contact  |  RSS  |  Facebook  |  English

Christophe Hanquart, photographe

CHanquart-Jaisalmer2002

Rendez-vous avec Christophe Hanquart

Qui êtes-vous ?

J’ai 40 ans, je suis originaire du Nord et vis depuis 20 ans entre l’Inde et Perpignan.

De profession, je suis commerçant saisonnier. Depuis 20 ans, je pratique la photographie en amateur, et depuis 5 ans au sein d’un collectif de photographes : c-lenium (www.c-lenium.fr). J’ai publié un reportage sur les Bondas, une ethnie de l’Orissa (Inde) en 2004 dans le magazine Questions de Femme, un autre sur les salines de Tamarin (Ile Maurice) dans le magazine Côte Nord et depuis 2 ans je participe, avec le collectif, au suivi photographique de la plus grande centrale solaire d’Europe : Thémis dans les Pyrénées-Orientales pour le compte du Conseil Général des P-O et de la branche du CNRS qui s’en charge.

Ma passion de la photo est incontestablement liée à celle des voyages. J’ai effectué mon premier grand périple en Afrique puis en Inde où est née une véritable histoire d’amour. J’ai parcouru le pays du Nord au Sud, en train, à moto, à pied, en bus, à dos de dromadaire, en charrette ou en ambassador ! Le plaisir est toujours le même ! J’ai développé un amour particulier pour l’Asie en général et plus particulièrement pour l’Himalaya, j’ai été transporté par mes nombreux voyages au Népal, ou encore au Tibet et au Laos qui resteront parmi mes plus beaux souvenirs.

Depuis l’arrivée de mes enfants, j’ai trouvé en l’Océan Indien des destinations parfaites pour des voyages en famille : Ile de la Réunion, Rodrigues ou encore Maurice où nous avons vécu plusieurs mois. L’importante population indienne qui y réside m’a permis de faire découvrir une partie de cette culture à ma fille aînée que j’espère emmener en Inde d’ici 2 ans.

Racontez-nous ce qui vous lie à l’Inde :

J’ai découvert l’Inde par hasard, il y a 20 ans, alors que j’étais à la recherche d’un projet humanitaire suite à un voyage en Afrique. J’ai rencontré la présidente d’une association perpignanaise qui oeuvrait dans le Sud de l’Inde à Mysore (Karnataka). Je suis parti y travailler pendant 6 mois. Avant de m’y rendre, j’ai visité le pays pendant un mois avec deux de mes meilleurs amis.

La magie déjà opérait, une véritable histoire d’amour commençait !

J’ai ensuite été en charge d’enfants de bidonvilles que l’association scolarisait. Je devais entre autres motiver les parents à les envoyer à l’école plutôt que dans la rue pour mendier. Pendant plusieurs années j’ai été saisonnier en restauration et je passais l’hiver entre l’Inde et d’autres pays d’Asie, quand, en 2002, j’ai décidé de rapporter de l’artisanat indien soigneusement sélectionné chez des fournisseurs que je connaissais pour les vendre sur les marchés.

Je vais désormais au moins deux fois par an en Inde dans le cadre de mon travail. J’en profite pour faire quelques escapades avec des amis indiens comme au temple de Khatu Shyam. J’espère y aller en famille prochainement pour faire découvrir à mes enfants ce pays qui me tient tant à cœur.

Si je vous dis Inde, quel est le premier mot qui vous vient à l’esprit ? Piment

Votre dernier voyage en Inde : Il y a 2 semaines !

Votre plat indien favori : Chicken biryani (tout particulièrement celui d’un daba exceptionnel à Mysore)

Votre boisson indienne favorite : Le thé Chaï (prononcé Tchaï)

Votre prochaine envie indienne : La découverte de l’Arunachal Pradesh … pour le moment impossible malheureusement.

Comment vous contacter : Par mail : hanquartc@hotmail.com