Contact  |  RSS  |  Facebook  |  English

Mariage hindou : un nouveau départ …

Lorsque vous êtes témoins de bavardages persistants mélangés à des rires, saupoudrés de tintements de bracelets de cheville et du rythme des bracelets de main, entourés de couleurs et bercés dans les racines anciennes et magnifiques de la shenai (instrument à vent), vous êtes probablement au milieu d’une cérémonie de mariage hindou.

La population indienne est un mélange de nombreux groupes ethniques et de nombreuses cultures. Près de 80% de la population indienne est Hindou. D’une manière générale, les Hindous sont  Vishnouïtes ou Shivaïtes (les adeptes de Vishnu ou Shiva). Le Mariage (intitulé Grihastha) est la deuxième étape de la vie selon l’hindouisme.

Un mariage hindou est une abondance de coutumes, de couleurs, de fêtes et d’émotions. Une fois les thèmes astraux du couple unis, un muhurtam (une date propice) est fixé par le prêtre de la famille. Généralement, c’est un mariage arrangé par la famille.

L’Inde a une culture diversifiée et les rituels varient d’une région à l’autre. Dans de nombreuses communautés, les fiançailles sont scellées par un échange de noix de coco et de sucreries indiennes. Des fiançailles au bidaai (lorsque la mariée accompagne son mari chez lui), chaque rituel de la cérémonie est symbolique.

Les préparatifs du mariage commencent par une invocation du Seigneur Ganesha, vénéré comme le dieu des débuts propices. Le premier faire-part d’invitation est gardé dans le temple invitant les divinités à bénir les jeunes mariés. Les autres invitations sont remises en mains propres aux familles et amis.

Lors la cérémonie de haldi (curcuma), les époux (dans leurs maisons respectives) sont enduits de pâte de curcuma frais, un rituel qui symbolise le processus d’embellissement et de purification.

Les amis et les membres de la famille de la mariée se réunissent ensemble et se réjouissent lors de la cérémonie de mehendi et celle de Kangan (bracelet symbolique du mariage, de la sécurité et de la bonne chance pour le mari).

Ils appliquent le henné sur les mains et les pieds de la mariée. Les chansons et la danse font partie intégrante des mariages hindou. Il existe des chansons particulières pour chaque rituel. Quelques chansons folkloriques sont aussi chantées aux époux pour les chahuter et s’amuser.

Dans la plupart des communautés hindoues, la cérémonie de mariage est menée par les prêtres en sanscrit. Au début, la mariée et le marié échangent des guirlandes de fleurs. Le prêtre récite les mantras (prières) et le couple fait sept tours autour du feu sacré. Cela scelle les vœux de mariage des membres du couple de l’un à l’autre.

Le père de la mariée fait le Kanyadan (rituel où il donne la main de sa fille à l’époux). Le marié met sindoor (la couleur vermillon) sur le front de la mariée et un mangalsutra autour de son cou.

On jette une pluie de riz et des pétales de fleurs sur le jeune couple. Enfin, la mariée en quittant sa maison parentale dit au revoir à sa famille éplorée (bidaai) et elle rejoint ainsi son mari. Cet instant marque le commencement de leur nouvelle vie d’époux.